DS STEEL : Comment vérifier les conditions de pince d’attaches métalliques quelconques

  Introduction

Les attaches boulonnées dimensionnées à l’Eurocode sont régies par les spécifications de l’EN 1993 1.5. En particulier elles doivent satisfaire le tableau 3.3 détaillant les entraxes entre boulons et les pinces longitudinales et transversales :

Avec l’arrivée de conceptions structurelles toujours plus ambitieuses, il devient nécessaire de pouvoir calculer les assemblages non conventionnels et de vérifier automatiquement les recommandations normatives.

Dans cette partie nous montrons comment la note de modélisation de DS-STEEL permet de vérifier automatiquement les conditions de pince et ce quel que soit la configuration de boulon spécifiée.

Attache Spatiale

Illustration générale de l’assemblage donnée par la note de modélisation

L’assemblage est constitué de deux HEA connectés en tête de poteau tubulaire.

Le raccord poteau tubulaire HEA se fait à l’aide d’une platine boulonnée. La note de modélisation permet d’accéder à une représentation cotée des entraxes entre boulons et des distances au bord sur chacune de ces platines :

Représentation des entraxes et pinces par solide

A partir de ces valeurs une vérification automatique des conditions de pince et d’entraxe donne :

Tableau de vérification automatique donné par la note de modélisation

Attache en quinconce

Illustration générale de l’assemblage donnée par la note de modélisation

On obtient:

Représentation des entraxes et pinces par solide

Ainsi que la vérification automatique suivante:

Tableau de vérification automatique donné par la note de modélisation

Bride circulaire

Illustration générale de l’assemblage donnée par la note de modélisation

Représentation des entraxes et pinces par solide

Tableau de vérification automatique donné par la note de modélisation

Comment lire les résultats d’un calcul en capacité







Lors d’un précédent article, nous avons expliqué pourquoi le calcul en capacité (ou calcul à la rupture) se répandait de plus en plus pour l’analyse des Etats Limites Ultimes (ELU). Les résultats fournis par ce type d’analyse n’étant pas habituels, cet article détaille comment les interpréter.

Continuer la lecture de « Comment lire les résultats d’un calcul en capacité »

Témoignage – Pierre Jehel – CentraleSupelec

« DS STEEL répond pleinement au très haut niveau d’exigence de la formation généraliste dispensée dans l’option ACD. DS STEEL repose sur des développements scientifiques et technologiques de pointe dans le domaine de la mécanique des structures et, en même temps, rend l’utilisation de ces développements accessible au plus grand nombre. »

Continuer la lecture de « Témoignage – Pierre Jehel – CentraleSupelec »

SIMSEO subventionne 50% de l’abonnement et de la formation à DS STEEL

Le programme SIMSEO, développé par Teratec et le Genci sous le patronage du Secrétariat Général pour l’investissement, et du Plan de Transition Numérique pour le Bâtiment, a pour ambition de développer l’usage de la simulation numérique dans les PME.

À ce titre, dans le cadre du Plan d’Investissements d’AvenirSIMSEO propose de bénéficier d’une subvention pouvant atteindre 50% sur une sélection de logiciels innovants et formation associée.

Continuer la lecture de « SIMSEO subventionne 50% de l’abonnement et de la formation à DS STEEL »

Elioth – Egis Group

Elioth

Elioth est une filiale du groupe Egis composée d’une trentaine d’ingénieurs et architectes intervenant dans les domaines des structures des façades et de l’HQE.

Sur ces trois domaines d’expertise Elioth intervient sur les projets dès lors qu’ils intègrent une composante de R&D, relève d’un expertise technique spécifique ou requiert un lien très étroit entre ingénierie et architecture.

Actuellement Elioth en structure est une référence en France en structure métallique de grande portée, en ouvrage spéciaux d’enveloppe et se développe pour acquérir la même expertise sur la structure des immeubles bois de grande hauteur.

Découvrez le témoignage client de Benjamin Touraine, responsable BET structures complexes et d’Aroa Gonzalez, ingénieure.

En savoir plus (elioth.com)